vendredi 22 mars 2013

Un tien de soi, indien de soi





Jean Marie Staive
Linogravure originale sur papier Arches rehaussée au "corrector" et à l' aquarelle circa 1995.

16 commentaires:

  1. Mais c'est Plume-blanche-qui-roule-plus-vite-que- le-vent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, sweet charriot en quelque sorte..

      Supprimer
  2. Indien vaut mieux que deux tu l'auras…

    RépondreSupprimer
  3. it's really amazing, i love the style and the idea ;)

    RépondreSupprimer
  4. indien d'Inde, Indien d'Amérique ou Indien de soi
    ah tiens, justement le voilà !

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Hou là, là vos mots laissent supposer un caractère qui déménage, comme votre nom.
      Bienvenue à vos couleurs ici!

      Supprimer
  6. ce matin est indien ... allez donc voir ici, j'en viens : http://louisevs.blog.lemonde.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Gilbert Pinna, je l' ai vu et revu ce message de Louise.
      Il a quelque chose de troublant dans le laconisme des formes mêmes..

      Supprimer
  7. étrange, je voyais pour ma part des couleurs presque aborigènes (un ocre rouge qui se transformerait en ocre jaune)et dans les lignes aussi qui viennent dessiner le corps comme un paysage, un territoire de l'urbanité humaine, une cosmogonie universelle alors ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu avez le regard acéré de l' indien Louise blau.
      J' ai intitulé une de mes anciennes linogravures, visage composé, village..le corps a sa mémoire géographique et il trace sa carte pas uniquement sur du papier!
      Soleil, ce dimanche matin.

      Supprimer
  8. Une anthropologie de l'intime.

    RépondreSupprimer